• un effet du 11 septembre

    A Washington, un nommé Paul Feldman, économiste de son état, "rêvant de vaincre la faim dans le monde" et ordinairement féru de statistiques comme toute personne de cette envergure se lança un jour, par pure curiosité scientifique dans le commerce des bagels (petits pains juifs en forme d'anneaux) à 1 $ pièce qu'il distribuait dans les entreprises en self, procédé qui reposait sur la confiance, c'est à dire que les clients se servaient eux-mêmes dans le panier de bagels et glissaient leur dollar par bagel dans une boîte tire-lire destinée à cet effet. Bien entendu, certains trichaient et s'emparaient du bagel sans le payer.

    un effet du 11 septembre


    Il est à noter que cet économiste altruiste avait (a) un sacré don du commerce puisqu'il est noté dans mon bouquin "Aprés quelques années, Feldman fournissait 8400 bagels à 140 entreprises et gagnait mieux sa vie qu'il ne l'avait jamais fait en tant qu'analyste de recherche"

    Il en a profité parallèlement pour établir des statistiques sur l'honnêteté de sa clientèle et étudier les circonstances qui les poussaient à le voler davantage ou moins.

    Ainsi le climat, le temps qu'il fait, est un facteur déterminant. quand il fait bon, les gens sont plus honnêtes. S'il pleut, ou s'il fait froid ou encore s'il vente, le vol augmente. Les fêtes aussi poussent à la délinquance et 2% de bagels en plus restent impayés à Noël et ce qui est amusant est que les périodes fiscales sont considérées pareil que ce type de fête. Je dis "ce type" car lors de la Fête Nationale ou encore la Fête du Travail, l'honnêteté croît.

    Avant 2001, les statistiques légèrement fluctuantes, indiquaient qu'il y avait ainsi environ 13% de mauvais payeurs.

    Et bien du jour au lendemain, elles sont passées à 11% à partir du 11 septembre 2001.

    Je demande: effet d'attracteur étrange ou bien de solidarité nationale ?

    En définitive, Feldman croit en la bonté foncière de l'homme puisqu'en l'absence de tout contrôle, un minimum de 87% de consommateurs paient le bagel qu'ils avalent.

    Ces informations et extraits sont tirés du livre de Steven D Levitt et Stephen J Dubner, Freakonomics


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :