• Mon carnet de recettes de Gwineth Paltrow

    Gwineth Paltrow, chanteuse et actrice américaine reconnue, n'a-t-elle pas obtenu l'oscar de la meilleure actrice pour le film Shakespeare in Love, a écrit pour nos cuisines familiales.

    La photo d'en-tête est copiée à partir de Wikipedia. Merci. 

    Si belle et si jolie, Gwineth Paltrow, dégage une telle aura d'équilibre et de santé que l'on ne peut que ce précipiter sur "Mon carnet de recettes" publié en 2011, pour découvrir

    ses secrets.  A gauche, le bouquin en vente chez Amazone, à partir de 15,50€ d'occaze et 18.91€, neuf. A droite, l'actrice dans Iron Man II. Merci Allociné !

    Le livre se nomme en américain, "my father's daugter", "la fille de mon père" sans capitales, qui dit suffisamment à qui ce livre est dédié. Son père, Bruce Paltrow, producteur, réalisateur et scénariste, décéda d'un cancer de la bouche en 2002. C'est en partie à cause du goût de son père pour la gastronomie puis à la survenue de la maladie, que Gwineth vit grandir son intérêt pour intégrer bonne cuisine et cuisine saine.

    L'ambiance du bouquin est très famille/famille. Outre l'hommage au père (premier homme de sa vie) quasi constant, le souci de bien élever ses deux enfants est présent dès les premières pages où elle énumère ses conseils d'éducation.

    L'ensemble est sympathique mais toutefois un peu nombriliste.

    Les préparations culinaires, pratiquement  dépouillées de boeuf et de cochon (viandes provenant d'élevages trop industrialisés), sont enclines au végétarisme bien qu'il y entre encore beaucoup de poulet (bio) et de produits de la mer (palourdes, soles...) . On trouve quelques recettes pour végétalien confirmé.  Les desserts sont peu nombreux Frown

    Américaines, ses recettes ont subi les influences de divers pays, Espagne, Italie, Mexique, Japon, Inde... 

    On y trouve ainsi une paella, des steaks de thon à l'indienne, des spaguettis alle vongole, des burgers asiatiques, du chili végétarien (une recette à noter d'ailleurs !), etc

    Quelques petites choses typiques des States sont bien trouvées, comme les patates douces aux épices ou une recette de coleslaw, et des curiosités dont celle que j'ai retenue pour vous la donner : le sandwich grillé du dramaturge, lequel est en l'occurence, Leonard Gershe.

    Le voici, je ne l'ai pas encore testé mais son petit nom était trop succulemment snob pour que je ne le cite pas.

    Le Sandwich grillé du dramaturge

    Ce sandwich s'exécute avec pour pain, des muffins que l'on fait griller.
    La garniture est composée des ingrédients suivants que l'on mélange dans un bocal, pour quatre muffins :
    • 40g d'olives noires grossièrement hachées
    • 4 oignons nouveaux émincés
    • 90g de cheddar râpé
    • 1 cuillerée à café de curry en poudre
    • 2 cuillerées à soupe de mayonnaise végétale (une recette aux amandes sur le web, mais il y en a d'autres !)
    • quelques gouttes de sauce Worcestershire
    On tartine les muffins grillés de la mixture obtenue et on les passe sous le gril pendant 1 minute.
    Quand ils sont tout dorés, on les sort, et on les savoure, attention de ne pas se brûler !

    Tout ça me donne faim... je monte à la cuisine me préparer quelque chose mais bon, pas le sandwich du dramaturge, car je n'ai sous la main, ni muffin, ni cheddar, ni sauce Worcestershire...  les sandwiches du dramaturge, ça sera pour la prochaine fois... je me contenterai d'une petite part de forêt noire...


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :