• mieux que le cochon, le grillon

     Le GRillon sauvage, on le domestiquemieux que le cochon, le grillon

        pour l'admirer

    le contempler en ses ébats divers

        écouter sa zik

    une stridulation rythmée par des silences

       pour le manger

    car il est craquant

    et source de protéines

       pour ses combats d'athlète

    autour desquels

    s'organisent des paris

     Les Chinois organisaient des combats de grillons, très prisés.

    D'où l'existence de cages à grillons utilisés pour le transport. Si certaines sont sommaires, d'autres, plus élégantes étaient destinées aux dames qui appréciaient leur chant et le considéraient comme un porte-bonheur.

    En France, nous organisons depuis 1981, un championnat du monde des tuteurs de grillons. Voir la page orange qui y est consacrée. Des artisans se sont spécialisés dans la construction des cages à grillons.

    Un site sur le grillon nous conseille cet Apéro champêtre

    Mettre des grillons dans un plat à four. Faire griller à feu moyen pendant 10 minutes, jusqu'à ce que les insectes soient bien croustillants. Sortez du four, salez, poivrez, laissez refroidir et servez en apéritif comme des cacahuètes ou des chips. Vous pouvez également varier les plaisirs en saupoudrant avant cuisson des herbes aromatiques, des épices (grillons au curry, ça vous dit ?)...

     http://www.educ-envir.org/~ecospher/insectes/insecte_mois/2000/grillon.htm

     Et si vous voulez goûter du grillon sans avoir à le chasser puis le cuisiner, vous pouvez toujours vous rendre dans un restaurant d'insectes.


  • Commentaires

    1
    Vendredi 9 Décembre 2016 à 18:28

    je le prefère chantant que grillé!yes

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :