• Les nouveaux créneaux : la liquidation totale

    Certains saisissent les créneaux qui marchent encore, exemple la boîte Perchey qui vend affiches et sticks et qui fait dans le marketing lourd.

    Un petit catalogue publicitaire reçu ces jours : 

    "organisons votre LIQUIDATION TOTALE" "Notre But : Réussir avec Vous !"

    Voici une proposition d'actualité, particulièrement à Béziers, où les fermetures de commerce se multiplient, crise + politique municipale.

    Le seul truc, c'est que l'on s'adresse là davantage aux professionnels de la liquidation qu'à la petite entreprise qui bat de l'aile à en crever. Ou tout au moins on fait semblant, en attendant il faut cracher un minimum de quelque trois-quatre cents euros pour quelques affiches.

    Bref, la liquidation qui rapporte, n'est pas à la portée de tous. 

    Le mieux pour un petit commerce qui ferme, c'est de filer tout ce qu'il possède à un liquidateur professionnel !

    Tout au moins, on fera d'heureux consommateurs. Si, toutefois, ils ne sont pas ceux qui dépendent des petits commerces qui ferment.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 9 Juin 2012 à 22:42
    bonsoir
    Mes parents habitent Agde et vont souvent sur Béziers, ville qu'ils adorent. Cet été, devinez où je passe une partie de mes vacances? Yes, à Agde, donc forcément, j'irai sur Béziers...et peut-être qu'on se croisera même...sans le savoir...Bon, je ne suis pas venue ici pour raconter ma life, mais pour commenter votre mise à jour. Réussir sa liquidation...je trouve ces termes horribles...Il y en a vraiment qui sautent sur toutes occasions pour s'enrichir, faire du profit...je trouve ça dingue quand même...Bonne soirée, à bientôt, je repasserai par ici
    2
    Samedi 16 Juin 2012 à 01:57
    Cynisme
    Témoin de la douleur de ceux qui ferment après avoir espéré, investi en temps, énergie, argent et qui contraints de fermer leur entreprise, y perdent souvent tout ce qui leur restait de dynamisme et de confiance, je trouve que cette récupération systématique de la faillite est d'un cynisme inacceptable et de plus, un problème économique car nous, commerçants, assistons, à des hausses du prix de gros des marchandises en même temps qu'à la chute des prix de détail du fait de la masse des produits saisis ou ne trouvant pas d'acheteur, ayant perdu ainsi instantanément toute valeur marchande et remis sur le marché à très bas prix.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :