• L'église de la Madeleine

    Marie-Magdalena (Madeleine) faisait l'objet d'un culte, surtout dans le sud de la France.

    Les érudits disent qu'elle intègre plusieurs personnalités différentes citées dans les Evangiles.

    Pour moi, je la savais surtout prostituée repentie mouillant de ses larmes les pieds du Christ. Devenue disciple, elle est le témoin des instants essentiels, c'est à dire la crucifixion et la résurrection. J'en ai aussi gardé l'image qu'en donne La dernière Tentation du Christ de Scorcese dont elle est l'objet apparent.

    Mais le culte dont je parlais plus haut et qui paraît intégrer d'autres éléments primitifs, concerne certains épisodes légendaires survenus après la résurrection. Il semble faire de Marie-Madeleine, l'essence même de la féminité.

    Un site lui est consacré: http://www.marie-madeleine.com


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :