• L'église de la Madeleine 3

    Normalement, ce doit être une figure de gargouille mais je ne vois pas qu'elle ait la gueule ouverte et accrochée à une tour étroite non abritée d'un toit, il est vrai qu'elle ne peut pas avoir beaucoup d'eau de pluie à évacuer sinon celle de la petite corniche.

    Est-elle donc simplement un ajout ornemental ?

    Elle a tout l'air d'un chien et son muffle est fortement tourné sur le côté, ce qui me paraît un trait original. Un truc amusant si le mot de Madeleine ne remue en moi aucun souvenir lié au biscuit fondant en bouche, il est plutôt mouillé de larmes de colère car ma mère avait la fâcheuse habitude de me chanter "Elle pleurait comme une madeleine, elle pleurait pleurait pleurait..." chaque fois que j'étais triste. Or j'ai lu quelque part sur le Web qu'en allemand "pleurer comme une madeleine" avait pour équivalent le hurlement d'un chien dans un château fort. Ce à quoi fait penser cette figure de chien accrochée au flanc de la tour crênelée.

    Demain, il faudra que je note son orientation à la boussole.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :