• Klassenfahrt de Henner Winckler

    La photo tirée du film montre deux protagonistes de l'histoire, Ronny le lycéen sauvage et introverti et Marek, le Polonais, travaillant à la piscine. Merci Allociné.

    Un film à voir sur le thème de l'adolescence et plus largement sur la difficulté de vivre et d'aimer : Klassenfahrt de Henner Winkler dont les spécialistes disent qu'il fait partie de la nouvelle vague du cinéma allemand.

    Une classe de lycéens berlinois accompagnés de leur prof, débarquent dans un hôtel polonais, au bord de la Baltique. Le décor est planté, gris et pâle, tout au long des plages désertes. Les jeunes gens obéissent à leurs obligations scolairement touristiques, patiemment, attendant la fin de la journée pour boire, fumer, et draguer un peu. L'un d'eux, Rody, se tient davantage à l'écart et se lie à l'une de ses jeunes camarades, hésitant à franchir le pas, tandis que celle-ci, hésite entre lui et un beau Polonais, un peu plus grand, un peu plus fort que le lycéen. Le drame se noue là, dans une apparente indifférence, avec ciel et mer pour seuls témoins.

    Les caractères sont décrits dans toute leur complexité, jouant de l'instinct biologique âpre et vif et des hésitations, des sentiments confus de jeunes adultes qui n'en finissent plus de se perdre et dont on finit par penser qu'ils peineront à se trouver s'ils y parviennent. 

    Le metteur en scène Henner Winkler est un type doué dont on voit qu'il laisse la place à une certaine improvisation tout en maintenant la trame.

    L'histoire est très crédible comme ses personnages, mettant à jour des pulsions essentielles, tout en brodant sur l'incertain et le non-dit, la difficulté du choix, l"incertitude face à la direction à prendre et le défaut de motivation qui en découle.

    Le film pourrait facilement conclure sur un suicide mais ce serait déjà un cliché. Winkler l'évite et fait plus fort en mettant en scène la mort de l'autre et la stupidité de la cause comme de la conséquence.

    Ce n'est certes pas le genre d'oeuvre que je regarderais tous les jours, un peu trop nihiliste pour moi. Mais c'est un beau film, intelligent et bien fait, donc à visionner.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :