• electirik

     Ayé, j'ai remplacé mon vieux tableau électrique qui faisait des étincelles par un tout nouveau, tout beau, aux normes ou presque

    electirik


    ça faisait un moment que je l'avais acheté mais je remettais sans cesse au lendemain car je savais que j'en aurais pour des heures

    alors, le matin, je me disais que je n'aurais jamais fini pour midi  (j'ai eu la bêtise de choisir le tout électrique) et l'après-midi, je me disais que ce serait quand même bête de passer une soirée dans le noir (surtout que les miens en profiteraient pour me dire que j'aurais dû faire faire le boulot par un électricien)

    or, outre l'économie (mais de toute façon, je ferai vérifier l'installation par un pro), j'aime bien savoir comment marchent les choses donc pour une fois que nous avons une maison à nous, j'avais décidé de monter mon tableau moi-même

    mais comme je le disais plus haut, j'avais tendance à remettre, je fais ça d'ailleurs pour tout, et puis samedi 15h, je me suis décidée, j'ai pris une heure pour comprendre comment ça marchait

    j'avais déjà regardé une fois ou deux mais j'oublie tout au fur et à mesure, c'est comme un nettoyage de mémoire automatique, donc fallait que ce soit frais, ensuite je m'y suis mise

    mon premier problème, a été de percer les trous pour le support qui, évidemment n'était pas au même format, comme j'avais la flemme de faire un petit tableau à part pour travailler, j'ai fermé tous les circuits sauf celui qui correspondait à la prise nécessaire à la perceuse, mais c'était quand même la galère de faire mon trou juste à côté paquets de fils, pour faire ça j'ai d'ailleurs demandé à tout le monde d'aller voir ailleurs car on m'aurait empêchée

    je suis prudente, je n'en ai fait qu'un, ce qui me permettait de fixer le haut, suffisant pour que cela tienne

    ensuite, j'ai coupé le courant, tout défait et marqué les fils et là je me suis trouvée devant un hic auquel je ne m'attendais pas, au moins 6 coupe-circuits ne possédait qu'un fil phase et les fils neutres étaient à part sur un bornier, alors quoi va avec quoi ? mystère

    sans compter, les coupe-circuits qui avaient deux fils bleus, deux fils rouges, ou 3 fils rouge, un fil bleu...

    pas étonnant que plusieurs coupe-circuits étaient quelque peu brunis, dont deux qui étaient restés collés l'un à l'autre

    un vrai bordel ! celui qui a fait ça avait lu la notice au moins quinze jours avant de s'y mettre et il avait encore une tête plus trouée que la mienne, ce qui console quelque part

    bref j'ai tout défait et tout remonté en me remettant dans les mains de la Fée électrique qui doit bien exister quelque part autrement il y aurait beaucoup plus d'électrocutés de par le monde

    dans la mesure du possible, après vérification complexe (qui a nécessité l'aide de tous les membres de la famille présents) de l'origine de la plupart des fils, j'ai bien fait attention de ne pas tout mélanger, les 16 ampères pour les prises, les 10 pour l'éclairage, le 32 pour la cuisinière etc 

    bon, évidemment je me suis pas mal esquinté les doigts sur ces fils rigides et insoumis qui ne voulaient rien savoir pour cheminer proprement vers les sorties adéquates

     cette structure en plastique semble si fragile que j'hésitais à enteprendre certaines manipulations 

    et pourquoi y a-t-il si peu de place ? pourquoi les fixations merdent parfois, vous savez, les deux petits tampons métalliques qui sont censés retenir le bout de fil, pourquoi ces espèces de plots à piquer sur les peignes sont-ils si gros qu'on n'arrive pas à les enfiler une fois que tout est mis

    bref, je ne compte pas le nombre de fois où j'ai défait des rouges pour faire passer des bleus, défait des bleus pour faire passer les jaunes ... car les fils encombraient le chemin 

    évidemment du coup, on l'a eue, la soirée dans le noir et j'ai eu droit aux récriminations attendues "et en plus, un samedi soir !" bon, on a commandé des pizzas et allumé les bougies et, finalement, ils se sont fait une raison

    electirik

    pour une fois, tous ont connu une jolie longue nuit de sommeil, sauf un qui s'est sauvé à 21h pour, à l'étonnement des frères, rentrer à 23h au lieu de 3/4h du matin comme les autres samedis, comme quoi quelque part, l'obscurité attire... du moins quand cela reste exceptionnel

    surtout que sans eau chaude, ni café, ni thé, ni hamburger, ni bolognaise, ça commençait à faire la gueule dès dimanche, huit heures et à maugréer "et un dimanche, en plus"

    donc je m'y suis mise et puis l'essentiel a marché vers midi sonnant, juste quand plus personne n'y croyait, à part moi, bien sûr

    bon, il y a encore une loupiote dans une pièce qui ne fonctionne pas, une prise dans une autre qui fait disjoncter le tout quand on y branche un fer à repasser, la salle de bains et la douche sont dans l'obscurité (pas grave, j'ai pris un bain aux bougies et puis on peut toujours brancher une lampe, les prises fonctionnent)

    bref, je me suis pris l'aprèm pour me prélasser un peu avec mon chéri qui bougonnait parce que je veux toujours tout faire et qu'évidemment après, c'est le bordel, et je finis demain

    petites vérifications des fils car c'est sûr que pas mal de lundis sont mariés avec des mardis ou mercredis ou n'importe quoi, comme disait ma maman d'un gilet mal boutonné

    et puis j'ajoute encore une rangée, ça m'en fera trois, pour alimenter de nouvelles prises que j'avais posées

    dans quelques mois, je referai tout, maintenant que j'ai une meilleure idée de la chose, pour poser dessous un cadre en bois qui permettra de mieux loger les fils, car les fils ne sont pas bien rangés selon mon goût, ils font un peu trop paquet, et cette fois, je prévoierai une petite connec d'attente pour pouvoir percer et être éclairée normalement


    en attendant, si demain ou même après-demain, tout marche, j'ai la pêche jusqu'à la semaine prochaine, au moins


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :