• Dhobi Ghâts

     http://www.pbase.com/chammett/image/39018131

    petit virus et gros malaise

    finalement un bon prétexte pour passer mon samedi-dimanche serrée entre mes draps à zapper de chaîne en chaîne, au rythme des poussées de fièvre et des pauses pipi/verre d'eau/cachets blancs et petites gélules couleur

    rêverie coincée un moment sur le thème des Dhobi Ghâts de Bombay

    souvent, j'en ai entendu parler de ces blanchisseurs qui dans un quartier réservé de la ville, lavent des milliers de vêtements; sans doute devrait-on dire des millions puisque Bombay/Mumbai compte plus de 18 millions d'habitants

    le manque d'eau impose même aux plus pauvres, surtout à ceux-là, de donner leur linge à laver; une curiosité exotique sans doute que ces tonnes de ballots de vêtements transportés à travers la ville, dès le petit jour

    mais ce qui me fascine finalement comme toujours, c'est tout cet effort humain déployé pour assurer une donnée essentielle; ici, se maintenir propre, effort physique mais aussi intelligence et ingéniosité quand on vous rappelle que les vêtements sont rarement perdus ou livrés à la mauvaise personne grâce à un marquage codifié...

    sur ce petit bout de reportage, on voyait un couple traiter ainsi environ 500 kgs de linge -ai-je bien entendu ?- prélavage, lavage, séchage, repassage, triage, sans compter le ramassage à domicile puis la livraison, un travail harassant, entièrement fait à la main et sans moyens qui nécessite de se lever à l'aube pour se coucher bien après la tombée du jour 

    je regarde mon tas de repassage dont je ne viens pas à bout et j'ai honte

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :