• brève de comptoir

    une bien vraie:

    "Avant, on ne trouvait du boudin blanc que pour la période des fêtes, rien qu'en voyant du boudin blanc on savait que c'était les fêtes, maintenant vous en trouvez chez le charcutier toute l'année, en voyant du boudin blanc on peut plus dire, c'est les fêtes, on est pendant les fêtes, non, ça c'est fini, petit à petit on a réussi l'exploit que le boudin blanc ne vaut plus rien dire, en presque pas de temps !"

    ben oui, dans nos pays, on trouve de tout à tout moment, ou alors bien en avance sur la saison comme les cartables au mois d'août et le carnaval, à peine après s'être souhaité la bonne année
    aussi toutes les modes coexistent, ce n'est plus comme avant où tout d'un coup on voyait toutes les jeunes filles en mini ou en maxi, il y a de tout, du court, du moyen, du long, les modes s'empilent, les femmes à col monté et aux cheveux voilés à côté de leurs soeurs au ventre nu
    l'apparition des talons aiguille n'a pas chassé les autres chaussures, les botillons lacés de routard n'ont pas remplacé les talons aiguilles; tout s'ajoute en un semblant de liberté offerte
    aussi les musiques qui deviennent des bouquets de nuances, on n'est plus classique ou moderne ou simplement rap, hard, goth, techno, tout s'emmêle et l'on obtient de l'electro-rock-jazzo-hiphop ou encore du rap-electro-rock-trash
    et aussi toutes les opinions s'alignent les unes à côté des autres tout en ondulant entre plusieurs nuances et connotations
    la question est maintenant, que choisir, ou quelle image est-ce que je veux donner de moi et comment l'obtenir

    j'ai digressé ?

    pourquoi? vous aimez le boudin blanc, vous ?

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :