• Alparegho

     



     


    http://www.printempsdespoetes.com/le_livre/index.php?http://www.printempsdespoetes.com/le_livre/moteur.php?fiche_poete&cle=63


     


    Hélène Sanguinetti: Alparegho, pareil à rien  Editions Comp'Act,

    Histoire en vers (en verre) d'un homme à la pensée confuse, d'une recherche identitaire dont Sanguinetti annonce,tout du long, qu'elle n'aboutira pas
    De l'authenticité dans le ressenti, cependant, me fait citer ces quelques vers mais il faut le dire, beaucoup sont à citer pour la justesse de leur ton et l'universalité du thème
    Juste un truc qui est dommage, le pessimisme
    Quelle maison et quelle nuit,
    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>qu'est-ce qui reste accroché
    ou planté ?
    Enfoui ?
    Oexposé aux oiseaux qui cherchent,
    la corne de leurs becs fouille
    ou ça sent.
    Pas plus loin, là infiniment.
    <o:p> </o:p>.....................................
    <o:p> </o:p>Il y a toujours un cri qui s'échappe
    de quelque part où on s'arrête pour écouter
    pour voir.
    Et toujours un
    Qui se croit plus fort plus malin,
    Plus, plus, plus quoi ?
    Et qui est-ce, à nous casser les yeux

    et les pensées avec ses airs !


     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :