• Bien sûr, il est rare de tourner en carré, même dans un lieu qui s'y prêterait.

    Tourner en rond

    Le folklore européen indiquait d'ailleurs que le diable et toutes sortes de vilaines choses se terraient dans les coins et recoins.

    Tourner en rond

    Et quand on pense à une place, un lieu de rassemblement, on l'imagine spontanément circulaire. Les Grecs et les Romains l'avaient bien compris.

    Le cercle évoque l'infini mais aussi l'enfermement. Le labyrinthe en est une illustration.

    Ici, le jeu du labyrinthe.

    Tourner en rond

    Ce paradoxe m'attire d'autant plus que l'infini se heurte forcément aux limites de notre imaginaire et que l'enfermement peut-être si profond qu'il touche à l'infini.

    Notre habitat, aussi étroit soit-il, tour à tour nous enferme puis nous libère.

     

     


    votre commentaire
  • Dès le début du XXe siècle, un ophtalmologiste américain, William Bates a découvert que des mouvements de relaxation oculaire pratiqués régulièrement par un patient, pouvaient améliorer sa vue.

    Le yoga des yeux

    L'écrivain, Aldous Huxley, souffrant d'une vue déficiente, a pu guérir sa myopie ainsi. Il raconte son expérience dans "L'art de voir" publié en 1942.

    Le yoga des yeux

     

     

    Plus d'informations dans les livres

    • L'art de voir d'Aldous Huxley
    • Help Yourself to better Sight de Margaret Darst Corbett
    • son adaptation en français : Le yoga des yeux du Docteur René-Etienne Longue

    Sur le Ouaibe

    • Une association qui reprend le titre du bouquin de Huxley : "L'art de voir"
    • Un site sur la vue et l'ouie : "Ici Pause"

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires